Historique

D’une bande d’amis passionnés à une manifestation d’envergure

2010, la naissance.

Aucune manifestation spécifique n’existait dans le Vercors, massif de l’Isère près de Grenoble, contrairement à de nombreux festivals photos organisés dans d’autres régions de montagne etc.
L’idée a germé pour quelques photographes de créer en Vercors un évènement photo. “FOCALES en Vercors” est née en 2010 avec beaucoup d’envie, peu de moyens, un appel lancé aux photographes locaux pour leur permettre d’exposer leurs clichés sur le vaste thème de la “Nature”. Grâce notamment au soutien de la municipalité de Villard de Lans et à l’association organisatrice Art‘Mada, nous avons investi la Maison du Patrimoine, emblème culturel du village ainsi que d’autres lieux satellites. Patrice Terraz, enfant du pays et photographe renommé, fut le premier parrain de FOCALES en Vercors. Des ateliers tantôt didactiques, tantôt ludiques et des conférences ont complété le programme de ces premières rencontres. Malgré le froid glacial de ce long pont de mai, le public était au rendez-vous, le succès aussi ! Riche de cette expérience, l’équipe s’est renforcée et “FOCALES en Vercors” se tiendra désormais chaque année avec un temps fort de 4 jours le week-end de l’Ascension.

2011, succès confirmé.

Cette fois-ci, les 2e Rencontres photographiques sont reconnues comme temps fort culturel du plateau du Vercors, soutenu par de nouveaux partenaires. La marraine Delphine Marratier anime des stages et des conférences sur son métier. C’est riche de cette nouvelle expérience que l’équipe organisatrice poursuivra vers une 3e édition.

2012, un tournant.

Les rencontres photographiques prennent un nouveau virage, le thème change. Et parce que notre équipe souhaite avant tout mettre en avant les talents des photographes et rendre la photographie accessible à tout public, nous souhaitions également donner une nouvelle dimension à cette manifestation. Pari réussi, en présence de Christian Pedrotti qui part sa complicité fait entrer “FOCALES en Vercors” dans la lumière tant dans le milieu de la photographie qu’auprès du public et de la scène culturelle locale.

2013, FOCALES en Vercors a pris tout son sens

et son indépendance en créant l’association culturelle “FOCALES en Vercors” qui organisera désormais toutes les manifestations.
Aux côtés des 19 photographes sélectionnés, le parrain Michael Busse, l’invité d’honneur Michel Johner, et les nombreux invités ont également répondu présents à l’appel de FOCALES en Vercors. L’animation et la prise en charge des ateliers présentés sont assurées, pour partie, par des photographes exposants les années précédentes ou autres, mais surtout qui ont à cœur de transmettre leur savoir-faire.
L’ensemble des photographes a fait preuve d’une très grande disponibilité. Ils nous ont présenté leurs clichés pendant les 4 jours des rencontres. Le public nombreux était présent et fidèle pour partager avec les photographes, discuter, découvrir leur travail et les expositions.

2014, un fond photographique se constitue.

Grâce à tous ceux qui ont soutenu cette édition, financièrement, matériellement, bénévolement, etc., et qui ont fortement contribué à sa réussite, nous avons pu organiser sereinement et mettre en valeur notre parrain François-Xavier Emery, nos invités et nos candidats sélectionnés pour le respect de leur art.
2 014 est un grand cru : la qualité photographique, l’accueil, l’organisation, l’ambiance… sont les maîtres mots des retours que nous ont faits les visiteurs, le parrain, les invités et sélectionnés.
Avec plus de 5 000 visites dans les expositions, les ateliers, les conférences… FOCALES en Vercors affiche une bonne santé.
FOCALES en Vercors a été reconnue, non de “ses pères“, mais de ses Parrains et ses Invités, comme l’un des évènements photographiques majeurs et à la hauteur des plus grands festivals. Ces derniers ont offert à l’association une de leur œuvre originale et unique qui constituera “Le Fond Photographique FOCALES en Vercors”.

2 015 démontre
une nouvelle fois sa notoriété.

L’édition de “FOCALES en Vercors 2 015” est finie, les artistes sont rentrés chez eux, les œuvres sont toutes décrochées, reparties vers de nouvelles expositions…
Nul doute que ce fut un grand cru, comme nous vous l’avions annoncé. Tous les ingrédients (sauf peut-être un peu de soleil et de chaleur…) y étaient réunis autour de Hans Silvester notre parrain : nos invités, les candidats et avec pour nouveauté ; la participation des jeunes de l’école primaire de Villard de Lans. Tous nous ont ravis et transportés dans leur univers.
Cette édition 2 015 démontra une nouvelle fois sa notoriété par l’augmentation de plus de 25 % de visiteurs par rapport à l’année précédente. Mais au-delà des chiffres, c’est surtout la qualité et l’efficacité de toute une équipe, ses choix artistiques, son éthique pour la gratuité totale et sa convivialité qui en ont fait la réussite.

2016, Les rues deviennent
une galerie photographique à ciel ouvert.

Un nouvel objectif pour l’organisation, en effet, l’idée a germé d’en faire une exposition permanente à ciel ouvert durant toute la saison d’été jusqu’à la mi-septembre.
L’exposition “Notre patrimoine polaire” (La plus vaste œuvre photographique internationale sur les recherches de la science en milieux polaires) de notre parrain, Christian MOREL qui est présentée dans le Parc du château, plus celles d’autres invités dans différents espaces, prouvent que le projet des 4 mois d’exposition photographique dans les rues de Villard de Lans est possible.
Objectif atteint, toute l’équipe y a cru, elle a travaillé d’arrache-pied par tous les temps, installer une expo polaire méritait sa chute de neige en prime… Au final ce fut 4 jours de grand soleil qui nous accompagnèrent, une belle réussitem: de nombreux retours, de félicitations des invités et du public ainsi que la reconnaissance d’une grande partie des personnes locales.
Lors du démontage, début octobre un certain pincement au cœur, ça y est c’est fini. Mais déjà l’annonce de la 8e édition, l’enthousiasme est de retour.

2017, Un parti pris de qualité

Avec “La dernière caravane” et ”L’Inde dans un miroir”, Sabrina et Roland Michaud, voyageurs infatigables et témoins privilégiés de coutumes aujourd’hui disparues, ils nous ont plongé dans l’Asie des années 70 et 80. Tant par l’histoire qu’ils racontent que par le spectacle même de leur récit, riches de plus de 60 ans d’exploration du monde, ils auront marqué de leur forte présence cette édition de ”FOCALES en Vercors”.
Tandis que le dessin, couplé avec la photo, fait son entrée en scène dans les ”arts parallèles”, avec une résidence d’hiver, ”la Ville Bleue”, cette cité imaginaire et évolutive construit un nouveau ”Quartier blanc” aux allures de Villard de Lans.
Le cru 2017, c’était aussi : un duo de photos et de sculptures, une série de stupéfiants trompe-l’œil, des voyages, etc. c’était une centaine de photo (un niveau jamais atteint) qui a habillé tout l’été parcs et passages de Villard de Lans pour le plus grand plaisir des habitants et locaux, ainsi que des touristes de passage.
Nos photographes invités, et nos candidats au thème ”Subjectivité ou le monde invisible”, ont décidément du talent ! De quoi donner toujours plus de cœur à l’ouvrage à l’équipe de bénévoles qui un jour eut l’idée folle d’ouvrir l’art photographique au plus grand nombre.

2018, Les prédateurs s’affichent

Ours et autres prédateurs, animaux des mers et des airs, paysages du grand Nord, ils vont tous envahir la Maison du Patrimoine et le Jardin de Ville.
Mais la 9e édition des Focales n’oubliera ni l’émotion, ni la grâce, ni l’image qui dérange, ni celle qui fait rêver…