Laure BOUCHARD

Portées musicales

Photographe du dimanche puis du lundi, du mardi… je viens d’entrer dans ma 45e année l’appareil greffé à la main, l’œil droit en 24 x 36 et le gauche à 360°

Ma sensibilité photographique s’est formée auprès des grands humanistes, Ronis, Cartier-Bresson, Doisneau…

Mon travail entre rarement dans des projets bien définis, il est surtout témoin de la poésie qui m’entoure, de mes inquiétudes, de mes révoltes ou de mes amours

Ces 5 photos font parties d’une série qui est née de la vision de ces lignes électriques qui traînent ici et là et qui m’évoquent irrémédiablement des portées musicales et que j’aime intégrer autant dans des paysages urbains que naturels

Infirmière de formation, j’ai démarré il y a un an une activité professionnelle en tant que photographe portraitiste en studio sur Grenoble

[metaslider id=6120]